vendredi 15 décembre 2017

Les trois grâces

L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON

Peintures

J'aimerais rencontrer trois grâces...

SANS-TITRE

LES TROIS GRÂCES

ICI, IMMÉDIATEMENT, TOUTES LES GRÂCES !

Bonjour! Plasticien, j'ai le plaisir de vous présenter
et, mieux encore,

MON SITE

lundi 27 novembre 2017

Le vertige

L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON

Peintures

Au bord du précipice, je suis attiré par le vide ! 

LA CHUTE

JE SUIS EN TRAIN DE SOMBRER DANS LE NÉANT !


ICI, IMMÉDIATEMENT, TOUS LES VERTIGES !


Bonjour ! Je suis plasticien et voici 
et, mieux encore,

MON  SITE

samedi 18 novembre 2017

L'identité

L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON

Peinture

Qui suis-je ou que suis-je ?

LANTERNE 

POURRIEZ-VOUS ÉCLAIRER MA LANTERNE ?


ICI, IMMÉDIATEMENT, LES OMBRES ET LES PÉNOMBRES ...


Je suis plasticien et voici
ou, mieux encore, sur 

MON SITE



samedi 11 novembre 2017

Le voyage astral

L'IVRESSE DU RÉEL


Jean-Paul DUCARTERON


Peinture

D'autres expériences sont possibles : la preuve !

SANS-TITRE


Je suis plasticien et voici
et, mieux encore,

MON SITE

vendredi 20 octobre 2017

La sortie

L'IVRESSE DU RÉEL


Jean-Paul DUCARTERON


Peinture

Je veux sortir !

                                                      ACCOUCHEMENT 

Je veux sortir de cette chose !



En résumé
ou, mieux encore,
LE SITE

vendredi 15 septembre 2017

Le bel accident ?

L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON
Peinture

L'accident, le choc ou l'écart, peuvent-il être heureux au final ?


ACCIDENT

Bonjour ! Je suis ravi de vous présenter
et, mieux encore,

MON SITE

mercredi 30 août 2017

La cuisse


L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON

Peinture

Dans la chair de cette cuisse déchirée et obscène, des lettres...  

CUISSE COUPÉE

Et si chaque chose était traversée par les forces du morcellement... 

LA GALERIE
ou, mieux encore,
LE SITE

dimanche 20 août 2017

L'étreinte idéale

L'IVRESSE DU RÉEL

Jean-Paul DUCARTERON

Peinture

L'étreinte idéale unissant deux êtres...

SANS-TITRE

Peut-il advenir un seul être de deux ?

ou, mieux encore,
LE SITE